La biodiversité à la ferme

44 bonnes pratiques pour concilier agriculture et nature en Hesbaye brabançonne !

Ce catalogue, à destination des agriculteurs de l’Est du Brabant wallon, reprend 44 bonnes pratiques permettant d’accueillir plus de biodiversité à la ferme. Ces pratiques sont organisées en 6 catégories, en fonction de l’endroit où elles peuvent être mise en œuvre dans l’exploitation.

Pour chaque pratique, 4 critères ont été évalués : la difficulté de mise en œuvre, le coût, l’intérêt agronomique et l’intérêt pour la biodiversité. Une échelle allant de 1 à 3 a été définie pour chacun de ces critères, sur base des modalités décrites ci-dessous.

Difficulté de mise en œuvre :

🛠  → Très facile à mettre en place, ne demande pas beaucoup de temps ni de matériel spécifique.
🛠 🛠 → Relativement facile à mettre en place mais demande un investissement en temps, matériel et/ou connaissances.
🛠 🛠 🛠  → Assez difficile à mettre en place car demande un investissement conséquent, la mise en place d’un gros projet sur plusieurs années et/ou demande un entretien important.

Coût :

 → Entre 0€ et 100€.
€ €  → Entre 100€ et 1000€ (+ entretien éventuel).
€ € €  → > à 1000€ (+ entretien éventuel).

Intérêt agronomique :

🚜 → Pas d’intérêt agronomique direct.
🚜 🚜  → Améliore légèrement la qualité du sol et/ou le bien-être animal.
🚜 🚜 🚜  → Améliore significativement la qualité du sol et/ou le bien-être animal.

Intérêt biodiversité :

🌼  → Ne favorise pas ou peu la biodiversité de manière directe.
🌼 🌼  → Favorise une biodiversité généraliste.
🌼 🌼 🌼 → Favorise une biodiversité en danger.

Les projets en cours

HAUT