Arbres remarquables

En Wallonie, si la gestion du volet naturel est une matière réservée à la Direction générale opérationnelle « Agriculture, Ressources naturelles et Environnement » (DGO3), il n’en est rien en ce qui concerne la particularité des arbres remarquables dont la préservation fait partie d’une des missions de l’Agence Wallonne du Patrimoine (AWaP).
Sauf exception (rare longévité, dimensions hors du commun ou curiosité biologique), la spécificité de ces arbres réside dans la fonction qui leur est attribuée. Elle dépasse l’aspect botanique de chaque individu pour revêtir une fonction signifiante. Il s’agit des arbres à clous, des bornes végétalisées depuis des siècles, des arbres gibet ou de justice, des arbres commémoratifs, de processions, des arbres liés à des lieux de culte ou à des pratiques sacrées.
Ces arbres, multicentenaires pour la plupart, font partie intégrante du Patrimoine culturel au sens large. Certains spécimens bénéficient d’une reconnaissance spécifique et sont classés comme….monument. Ce statut juridique particulièrement adapté à des œuvres architecturales n’est pas sans poser question lorsque l’arbre arrive – bien naturellement – en fin de vie. Jusqu’où l’intégrité d’un arbre doit-elle être maintenue ? Comment conserver un arbre mort ?
La reconnaissance de ces arbres par le Petit Patrimoine Populaire Wallon est sans aucun doute une piste efficace pour les mettre en valeur, pour préserver la mémoire de leurs fonctions et pour, le cas échéant, les remplacer par de nouvelles essences dans le respect de leurs qualités patrimoniales.

Arbre Limite /repère

Arbre de Justice

Arbre du Centenaire

Arbre du Centenaire

Arbre du centenaire

Arbre du centenaire 1830-1930

GINGKO BILOBA

GINGKO BILOBA

arbre centenaire de l'école communale de Folx-les-Caves

arbre centenaire de l'école communale de Folx-les-Caves

arbre commémoratif

arbre commémoratif
8 fiches trouvées
Tri par communes
Tri par sous-communes